Souvenirs d'ailleurs
 
Vign_9

"Anne dans le jardin"
   Huile sur bois
    Année 1978

 
Vign_1

"Guillaume enfant"
   Huile sur bois
    Année 1976

 
Vign_7
"Marie Agnès enfant"
       Huile
   Année 199O
 
Vign_cimg1669
 
Vign_cimg1670
 
Vign_cimg1671
 
Vign_cimg1619
 
Vign_cimg1650

     Réalisation de couleurs pour une édition de lithographie
(Cinq à dix couleurs en moyenne) ici le "film" remplace la pierre

 
Sur ses pierres lithographiques, le plasticien dessine son oeuvre au crayon gras ou avec une encre spéciale.
Le lithographe préparera ensuite la pierre avec un liquide fait d'acide et de gomme arabique pour la rendre perméable à l'eau là ou elle n'est pas protégée par l'encre.
Une fois ce travail achevé, la pierre lavée pourra ètre installée sur la presse.
L'encre grasse,accochera là ou l'artiste a porté son trait et évitera la partie humide. L'artiste aura marqué autant de pierres qu'il souhaite de couleurs.
Le lithographe réalisera un nombre égal de passages sur la presse. On peut monter jusqu'à vingt ou trente couleurs mème si les travaux se font surtout dans une gamme de trois à huit passages couleurs.
 
Vign_cimg1625
Lithographie sur pierre
  Atelier Pons Paris
 
Vign_cimg1627
 Lithographie originale sur zinc
     Atelier Art Litho Paris
 
Vign_cimg1635
      Lithographie
Atelier Aloys Litho Paris
 
Vign_cimg1639
      Lithographie sur pierre 
  Atelier "à fleur de pierre" Paris
 
Vign_cimg1638
      Lithographie
Atelier "Aloys litho" Paris
 
Vign_cimg1640
Atelier "Aloys Litho" Paris
Lithographie
Les débuts d'une passion
  Née à Neuilly sur seine, Claire Douwes est la deuxieme fille d'une famille de six enfants. Issue d'une vieille famille hollandaise, Claire grandit dans un environnement propice à l'épanouissement de ses talents artistiques.
En effet, elle évolue au sein d'une famille d'artistes avec un grand père sculpteur, un père architècte et une mère pianiste.
  Très jeune Claire est plus attirée par les activités artistiques que par les études classiques. Son talent de dessinatice est inné et se dévoilera très rapidement. L'émulation avec une soeur talentueuse, les conseils avisés d'un bon maître menèrent peu à peu son activité enfantine à une occupation artistique consciente.
 A l'age de 24 ans, son entourage la pousse et l'encourage à exposer ses oeuvres à Clermont-Ferrand puis dans d'autres villes de province.
  En 1979, alors agée de 26 ans après avoir eu ses deux premiers enfants, elle entre à l'école supérieure des Beaux-Arts de Paris. Deux ans plus tard un éditeur parisien lui propose un contrat c'est alors que cette jeune femme idéaliste et rêveuse décide de s'orienter vers une carrière artistique, elle se retrouve propulsée dans le monde des professionnels.
Rêve d'enfant



L'ors de nos visites régulières en france, nous avons fait de nouveau une découverte, c'est à l'atelier Gourdon à Paris, que nous vîmes les premières lithographies de la jeune peintre et graphiste française Claire Astaix.
Il s'agissait de commandes pour la célèbre maison d'édition d'art anglaise "Christies"de Londre".
La clarté lumineuse et la simplicité des travaux nous ont plu, à tel point que nous nous sommes décidés immédiatement à passer commande à l'artiste pour notre édition "Madame Exklusiv"

Hannes Reinhardt
Paru dans le journal Allemand "Madame" juin 1983


 
Vign_cimg1447

   "Manon"
   Pochoir
    1981

Une carrière grandissante
A ses débuts, cette jeune artiste est perçue comme "une adulte qui peint avec des yeux d'enfant" (la voix du nord)
C'est d'ailleurs sous cet intitulé que les médias régionnaux feront écho de ses expositions.
En effet, le rêve, la simplicité, la douceur et l'innocence caractérisent ses oeuvres.
Une reconnaissance japonaise
Alors que Claire Astaix vit de sa peinture depuis près de deux ans et qu'elle multiplie les expositions en france, elle est contactée par un éditeur japonais qui lui propose un contrat.
En effet, ce connaisseur a remarqué les talents de cette jeune artiste lors d'un concours de lithographie auquel elle avait participé.
Ainsi elle fut rapidement propulsée sur un autre continent : le Japon
Des expositions annuelles
En 1985 Claire réalise sa première exposition à la galerie  "Ginza Washington Art " de Tokyo,  puis enchaine d'autres expositions à travers le Japon, notament à Hirochima, Sendaï et Kyoto.
Son succès est immédiat, sa cote grimpe, Claire s'impose ainsi rapidement sur le marché japonais.
Elle expose régulièrement au grand magasin du Printemps, dans le quartier de Ginza à Tokyo, celui-ci disposant d'espaces réservés aux oeuvres d'art, ainsi que dans les grands magasins Sogo, Mitsukoshi et bien d'autres ayant un espace consacré à des galeries d'art.
 
Vign_cimg1615
 
Vign_cimg1611
Un contrat d'exclusivité
Par ailleurs, en 1986, Claire Astaix signe un contrat d'exclusivité avec un magazine japonais Kurashi-no-tetcho, lui attribuant la première de couverture pour 100 numéros.
Ce journal a présenté pendant 14 ans l'un de ses tableaux, tous les deux mois.
 
Vign_kurashi_76-2
 
Vign_kurashi_3
Un nouveau contrat
En 1988 claire est contactée par un éditeur qui lui propose un contrat.
Durant cinq années elle réalisa une soixantaine d'éditions lithographiques numérotées à 250 exemplaires chacunes.
Pendant plus de vingt ans elle a multiplié les expositions. Pendant cette période,La totalité de sa production a été exposée dans tout le Japon.

 
Vign_cimg1351
       A l'atelier " Aloys Litho "
Petite rectification sur machine plate       
           Année 1990      
 
Vign_cimg1352
Atelier "Art Litho" année 2000
Concentration pour la réalisation
d'un tirage (250 exemplaires plus
25 épreuves d'artiste)
 
Vign_cimg1631

"Portrait d'Agathe"
   Lithographie
Atelier "Aloys litho" Paris

 
Vign_cimg1673

Avant impression, application de l'encre au rouleau sur la pierre lithographique.

 
Vign_cimg1657
Sur la pierre lithographique l'artiste dessine ou peint son oeuvre au crayon gras ou avec une encre spéciale
 
Cette page est en cours de réalisation
© 2011
Créer un site avec WebSelf